Quand nourrir son chien ou son chat ?

Publié le : 28/12/2018 14:46:06
Catégories : Actualité

Combien dois-je donner de repas à mon chien par jour ? Est-ce que cela dépend de la race ? Du type de nourriture que je lui donne ?

Et mon chat ? Est-ce que je peux lui donner à manger en même temps que mon chien ?

Ce n’est pas toujours facile de gérer les pauses déjeuners et l’alimentation de nos compagnons surtout lorsqu’on a, nous-même, un emploi du temps surchargé… Pas de panique, nous allons vous donner quelques conseils pour respecter leurs besoins nutritionnels et ainsi garantir une bonne santé animale tout au long de leur vie.

Bien nourrir son chien

Lorsqu’on accueille un chien chez soi, il arrive de se sentir un peu perdue face aux habitudes des uns et des autres envers leur animal. « Mon chien, je ne lui donne à manger qu’une fois par jour » « Et moi, je lui donne 3 repas par jour ».

Combien de repas dois-je lui donner par jour ? Est-ce que ça varie en fonction de la race du chien ?
Et si je lui donne de la pâtée, des croquettes ou de la viande crue ? Contrôler la nourriture pour chien est un sujet qui revient régulièrement lorsqu’on décide d’adopter un toutou.

L’âge : facteur clé du rationnement

Tout d’abord, le nombre de rations à donner à votre chien va dépendre de son âge. En effet, l’estomac d’un chiot n’a pas atteint sa taille adulte. Par conséquent, on recommande de fractionner la ration journalière en 3 repas afin d’éviter de surcharger son petit estomac et lui permettre de digérer plus facilement.

Un chien adulte peut très bien recevoir sa ration en une seule fois quel que soit le type d’alimentation que vous lui donnez (croquettes, pâtée ou même viande crue). Néanmoins, nombreux sont ceux qui fractionnent la ration en 2 repas afin de faciliter la digestion de leur animal.

Si votre chien, même adulte, prend l’habitude de manger rapidement toute sa gamelle comme si c’était une course de vitesse, on sera alors enclin à fractionner ses repas.

La race du chien : comment nourrir son chien de race ?

La race du chien est également un facteur dans le nombre de repas à donner.

Certaines races sont sujettes à un trouble digestif grave : le syndrome de dilatation-torsion de l’estomac, notamment les races géantes (ex : berger allemand ou le labrador) ou grandes races. Pour ces races de chien, il est fortement recommandé de donner plusieurs petits repas pour éviter ainsi tout problème au niveau du système digestif.

Pour un chien de petite taille, on recommande de fractionner en 2 les repas.

L’activité : A proscrire après chaque repas.

Attention ! Après avoir mangé, un chien doit rester au calme au moins pendant les 2 heures qui suivent son repas pour éviter une dilatation- torsion de l’estomac.

Si, au petit matin, vous prévoyez une longue promenade, un cours d’éducation, de dressage ou d’agility, il est préférable de ne rien lui donner jusqu’à votre retour (il est conseillé d’attendre une demi-heure après un exercice avant de lui donner à manger).

Les friandises pour chiens : oui mais attention !

Les friandises font également partie de la ration journalière du chien. Si vous réalisez une séance d’éducation intense avec votre chien et que celui-ci réussit ses exercices avec brio, il est important de réduire la ration de croquettes ou pâtées que vous aviez prévu de lui donner afin de respecter ses besoins alimentaires et nutritifs et pour éviter l’obésité liée à un apport calorique trop important.

Un lieu calme à l’abris des regards

Pour favoriser la mastication et éviter que votre animal à quatre pattes ne se presse pour manger sa gamelle, choisissez un endroit calme où votre animal ne risquerait pas d’être dérangé. Les chiens ont tout comme nous des rituels, il est préférable de leur donner à manger à heures fixes et par conséquent, d’oublier le libre-service (on évite ainsi un chien qui aurait de l’embonpoint ou qui deviendrait obèse).

 

Nourrir son chat

Les besoins du chaton

Nous intervenons dans l’alimentation du chat après son sevrage, c’est-à-dire après 6 semaines de tétée. Le chaton a des besoins nutritionnels plus importants que ceux du chat adulte. Lors des quatre premiers mois, le chaton acquiert 75% de son poids adulte. En tant que carnivore, vous pouvez lui donner des morceaux de viande fraîche mais les croquettes sans céréales Atavik seront parfaites et très digestes. Elles garantiront une alimentation saine et équilibrée à votre matou. En revanche, pensez à proscrire le lait de vache qui n’est pas bon pour le chat, il risquerait de partir en diarrhée. Et n’oubliez pas de mettre en permanence de l’eau à disposition de votre animal !

Le libre-service pour son chat

Le chat est capable de s’auto-réguler ce qui est très pratique pour la grande majorité des propriétaires de matous. Il suffit de lui donner l’équivalent de sa ration alimentaire le matin ou le soir et votre chat la fractionnera en petits repas

Un chat est capable de manger entre 10 et 16 fois par jour. Par conséquent, il est fortement déconseillé de lui fractionner ses repas par vous-même car il aura tendance à vouloir faire des réserves et donc d’être en surpoids.

Le chat stérilisé

Le fait de stériliser un chat va engendrer des changements chez votre animal qui sera enclin à dormir davantage et donc à moins se dépenser, à être plus sédentaire. Pour un chat ayant tendance à l’embonpoint, il faudra réagir et équilibrer sa ration journalière. Si vous constatez que votre matou ne sait plus se réguler et mange toute sa ration en une seule fois, il faudra proscrire le libre-service. Si votre emploi du temps le permet, il faudrait idéalement lui donner sa ration en la fractionnant comme il le faisait auparavant en petits repas tout au long de la journée. Il existe aujourd’hui des distributeurs automatiques qui peuvent jouer ce rôle.

Lieu

Même si cela peut paraître évident, on ne met pas la gamelle du chat à côté de sa litière. On lui trouve un endroit calme où il ne sera pas dérangé. Si vous avez un chien, vous pouvez très bien mettre la gamelle en hauteur.

Qu’il s’agisse d’un chat ou d’un chien , votre animal de compagnie a besoin d’avoir de l’eau fraîche en permanence à sa disposition.

Votre compagnon a un régime alimentaire particulier ? N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire.

 

 

Partager ce contenu